Browsing articles in "blog"
Jan 22, 2014
admin

Le mot de passe le plus utilisé en 2013 est «123456»

L’entreprise Splashdata dévoile chaque année la liste des 25 mots de passe les plus utilisés et donc les plus vulnérables.

Liste des 25 mots de passe les plus utilisés en 2013 dans le tableau plus bas

Conseils pour mieux choisir ses mots de passe d’après Symantec:

  • Attention à la longueur
    Un bon mot de passe doit comporter au moins huit caractères (chiffres, lettres, caractères exotiques)
  • Bien choisir ses mots
    Éviter tout mot se trouvant dans un dictionnaire. Éviter le même code pour votre login et votre mot de passe.
  • Pas de mémo sur le clavier
    Votre mot de passe est personnel et confidentiel. Ne le donnez à personne ni le notez nulle part, même pas stocké dans un fichier informatique.
  • Utiliser des caractères exotiques
    Outre les chiffres et les lettres, renforcez avec des caractères exotiques (@,#,&,(,}…)
  • Changer régulièrement
    On ne choisit pas un mot de passe à vie. Il est conseillé de le changer régulièrement : dans ce cas, même si un pirate arrive à le découvrir, il ne pourra pas s’en servir très longtemps.

Les-25-plus-mauvais-mots-de-passe-2013

Nov 25, 2013
admin

Les avantages de la fibre optique pour les entreprises et les professionnels

L’évolution d’internet et de la fibre optique améliore la manière dont nous communiquons et travaillons. Cette dernière permet à tout le monde d’avoir internet à très haut débit sur son ordinateur, PC de bureau, smartphone ou encore tablette, mais elle procure également d’autres avantages. En quoi peut-elle être bénéfique aux entreprises et aux professionnels ?

La fibre optique, c’est quoi ?

La fibre optique est une fibre en verre, qui conduit la lumière des signaux entre deux lieux distants de 100 km, sans relais. La fibre optique vous permet de télécharger des vidéos, d’envoyer des fichiers lourds et de regarder la télévision en haute définition, en même temps et 10 fois plus vite.

 La fibre optique par rapport à l’ADSL

  • Vitesse de téléchargement et d’envoi de fichiers jusqu’à 200 Mbps/s, avec une connexion fluide, sans perte de signal.

  • Intégration aux nouvelles technologies et aux usages multiples demandant des ressources importantes.

  • Adaptation à tout type d’environnement, car le risque d’endommagement est presque nul.

  • Résistance à la corrosion et aux échauffements à haute fréquence.

  • Immunisation contre la foudre, puisqu’elle ne conduit aucune électricité.

 

Les avantages de la fibre optique pour les entreprises et professionnels

Les équipements informatiques pour travailler confortablement coûtent cher aux entreprises. Avec la fibre optique, cette contrainte est résolue. Cette technologie vous permet de travailler en multitâche, avec un minimum de matériel. Ainsi, vous pouvez  traiter des dossiers et des données de manière efficace et beaucoup plus rapide qu’avec l’ADSL.

Face à l’apparition croissante de nouvelles technologies, il nous faut un certain niveau de performance en débits internet pour que leur usage soit confortable. La fibre optique peut répondre aux besoins de changements que l’on subit progressivement. Par exemple, travailler sur le Cloud serait plus confortable avec la fibre optique.

Sachant que le taux d’amortissement des fibres optiques est de 20 ans, et que la rentabilité des activités  varie de 2 à 5 ans, on peut dire que c’est un investissement fiable, à long terme. Ainsi, la fibre optique permet aux professionnels de développer rapidement leurs activités, en profitant des avantages que celle-ci peut offrir.

La fibre optique est très utile pour les professionnels qui s’échangent des fichiers lourds contenant par exemple des graphiques, des images ou de la vidéo. Les entreprises concernées sont les cabinets d’architecture, de comptabilité,de constructions immobilières, de graphismes, de publicité, d’événementiel, les hôpitaux, les centres de formation, les cybercafés, les entreprises industrielles, les centres de recherche, les sociétés informatiques…

Nov 25, 2013
admin

Les spywares

Un spyware est un programme chargé de recueillir des informations sur l’utilisateur de l’ordinateur sur lequel il est installé (on l’appelle donc parfois mouchard) afin de les envoyer à la société qui le diffuse pour lui permettre de dresser le profil des internautes (on parle de profilage).

Les récoltes d’informations peuvent ainsi être :

  • la traçabilité des URL des sites visités,
  • le traquage des mots-clés saisis dans les moteurs de recherche,
  • l’analyse des achats réalisés via internet,
  • voire les informations de paiement bancaire (numéro de carte bleue / VISA)
  • ou bien des informations personnelles.

Les spywares s’installent généralement en même temps que d’autres logiciels ( la plupart du temps des freewares ou sharewares ). En effet, cela permet aux auteurs des dits logiciels de rentabiliser leur programme, par de la vente d’informations statistiques, et ainsi permettre de distribuer leur logiciel gratuitement. Il s’agit donc d’un modèle économique dans lequel la gratuité est obtenue contre la cession de données à caractère personnel.

Les spywares ne sont pas forcément illégaux car la licence d’utilisation du logiciel qu’ils accompagnent précise que ce programme tiers va être installé ! En revanche étant donné que la longue licence d’utilisation est rarement lue en entier par les utilisateurs, ceux-ci savent très rarement qu’un tel logiciel effectue ce profilage dans leur dos.

Par ailleurs, outre le préjudice causé par la divulgation d’informations à caractère personnel, les spywares peuvent également être une source de nuisances diverses :

  • consommation de mémoire vive,
  • utilisation d’espace disque,
  • mobilisation des ressources du processeur,
  • plantages d’autres applications,
  • gêne ergonomique (par exemple l’ouverture d’écrans publicitaires ciblés en fonction des données collectées).

 

On distingue généralement deux types de spywares :

  • Les spywares internes (ou spywares internes ou spywares intégrés) comportant directement des lignes de codes dédiées aux fonctions de collecte de données.
  • Les spywares externes, programmes de collectes autonomes installés Voici une liste non exhaustive de spywares non intégrés :

Alexa, Aureate/Radiate, BargainBuddy, ClickTillUWin, Conducent Timesink, Cydoor, Comet Cursor, Doubleclick, DSSAgent, EverAd, eZula/KaZaa Toptext, Flashpoint/Flashtrack, Flyswat, Gator / Claria, GoHip, Hotbar, ISTbar, Lop, NewDotNet, Realplayer, SaveNow, Songspy, Xupiter, Web3000 et WebHancer

 

Se Protéger

La principale difficulté avec les spywares est de les détecter. La meilleure façon de se protéger est encore de ne pas installer de logiciels dont on n’est pas sûr à 100% de la provenance et de la fiabilité (notamment les freewares, les sharewares et plus particulièrement les logiciels d’échange de fichiers en peer-to-peer). Voici quelques exemples (liste non exhaustive) de logiciels connus pour embarquer un ou plusieurs spywares :
Babylon Translator, GetRight, Go!Zilla, Download Accelerator, Cute FTP, PKZip, KaZaA ou encore iMesh etc …

Qui plus est, la désinstallation de ce type de logiciels ne supprime que rarement les spywares qui l’accompagnent. Pire, elle peut entraîner des dysfonctionnements sur d’autres applications !

Dans la pratique il est quasiment impossible de ne pas installer de logiciels. Ainsi la présence de processus d’arrière plans suspects, de fichiers étranges ou d’entrées inquiétantes dans la base de registre peuvent parfois trahir la présence de spywares dans le système.

Si vous ne parcourez pas la base de registre à la loupe tous les jours rassurez-vous, il existe des logiciels, nommés anti-spywares permettant de détecter et de supprimer les fichiers, processus et entrées de la base de registres créés par des spywares.

De plus l’installation d’un pare-feu personnel peut permettre d’une part de détecter la présence de spywares, d’autre part de les empêcher d’accéder à internet (donc de transmettre les informations collectées).

Tout comme votre ordinateur ou PC de bureau, n’oubliez pas non plus de protéger votre tablette ou smartphone par un antivirus.

Quelques anti-spywares

Parmi les anti-spywares les plus connus ou efficaces citons notamment :

  • Ad-Aware de Lavasoft
  • Spybot Search&Destroy
  • Malwarebytes anti-malware

 

Nov 22, 2013
admin

Comment supprimer les toolbars parasites ?

Qu’est-ce qu’une toolbar parasite ?

Une toolbar, ou barre d’outils, est un ensemble d’icônes vous facilitant l’accès à certains outils. Elle est dite parasite dès qu’elle s’installe automatiquement sur votre navigateur, sans votre accord. Les toolbars malveillantes sont dangereuses, car une fois installées, elles diffusent des publicités et peuvent détourner votre navigation Internet ou récupérer des informations personnelles. Quelques toolbars nuisibles : Babylon, Ask Toolbar, Browser Manager, IncrediBar, MyWebSearch, SweetIM, SweetPack Toolbar, Wiseconvert, Conduit, Iminent, Incredimail etc.
Une barre d’outil parasite peut modifier les paramètres de votre navigateur par défaut. Elle exécute des mises à jour automatiques et des programmes, à votre insu. Grâce à elle, un pirate informatique peut contrôler votre ordinateur à distance. Elle peut se présenter sous forme d’une page de recherche normale, mais peut détruire vos données.

Comment lutter contre les toolbars parasites ?

Lorsque vous installez un logiciel, assurez-vous qu’il provient d’une source fiable, surtout si vous l’avez téléchargé sur internet. Sur internet, cliquez uniquement sur les liens utiles, ne vous laissez pas tenter par des offres attractives, surtout si elles clignotent. Un seul clic suffit pour faire entrer la bête, alors protégez vos données. Faites très attention lors de l’installation de programmes.
On peut très bien supprimer les toolbars parasites, manuellement (avec la fonctionnalité désinstaller un programme de votre système Windows) ou à l’aide d’un logiciel. Cependant certaines résistent à la suppression, alors n’hésitez pas à demander conseil ou de l’aide, y compris une petite formation sécurité, à un informaticien de votre entourage car cela vous évitera bien des ennuis (ex. ralentissement de navigation internet ou d’utilisation de l’ordinateur, pannes d’ordinateur, piratages de vos communications, de vos comptes de téléphonies mobiles, de vos mails, de vos profils réseaux sociaux, de votre carte bleue …etc).
Comme votre ordinateur ou PC de bureau, n’hésitez pas non plus à utiliser des antivirus pour votre tablette ou smartphone.

Nov 13, 2013
admin

Piratage Whatsapp

Pour les utilisateurs de l’application WhatsApp, sachez que n’importe quelle personne connaissant votre numéro d’appel mobile, peut se faire passer pour vous et converser avec vos contacts. Ce piratage est enfantin !

Un conseil: Méfions-nous de ces applis messengers !!!

La preuve en image:

Oct 18, 2013
admin

Histoire des outils de communication – Infographie

Voici un récapitulatif des outils de communication à travers le monde en français.
Infographie divisée en 5 parties.

  •     Avant 1980 (le télécopieur, le téléphone, le télex et l’email)
  •     Génération 1980 (le minitel, le Dyna TAC et Internet)
  •     Génération 1990 (le Bi-Bop, le GSM, le SMS, les FAI, le Tam-Tam et MSN)
  •     Génération 2000 (le Nokia, la 3G, Skype, Facebook, Twitter et l’iPhone)
  •     Génération 2010 (avec la 4G)

 

Histoire des outils de communication infographie

Avr 24, 2013
admin

une annonce pour bientôt pour le Galaxy Tab 3

Selon un site spécialisé grec, Samsung dévoilera d’ici quelques jours deux nouvelles tablettes Galaxy Tab 3 de 10,1 et 8 pouces

Samsung serait sur le point de présenter deux nouvelles Galaxy Tab 3. C’est ce que rapporte le site grec Techblog, repris par SamMobile. Il y aurait une Galaxy Tab 3 de 10.1 pouces affichant des images en 1280 x 800 pixels avec un SoC 1,5 GHz double cœur, 1 Go de mémoire vive, un capteur photo 3 mégapixels, une caméra frontale 1,3 mégapixels, 16 Go de stockage interne (+ carte microSD), des connexions 3G et 4G/LTE et une batterie 7000 mAh.

La version 8 pouces de la Galaxy Tab 3 est annoncée avec la même définition d’écran et la même configuration mais curieusement, elle reçoit 2 Go de mémoire vive. Tout aussi curieux, son placement par rapport auGalaxy Note 8 pouces…

Une certitude, les modèles 3G seraient lancés en mai tandis que les versions 4G/LTE sortiraient en juin ou juillet. (Eureka Presse)

Avr 23, 2013
admin

Windows 8

 

La nouvelle version de l’OS de Microsoft se vend déjà comme des petits pains. Plus de quatre millions de copies auraient trouvé preneurs. Pour autant, en dehors des « early adopters » (« premiers utilisateurs »), vous vous demandez probablement si vous pouvez, ou s’il est même utile, de faire la mise à jour. La réponse se trouve dans ce test !

Un point sur les conditions du test

Avec un ordinateur fixe et deux portables à disposition, le choix de la machine était relativement large. Décision fut prise d’attaquer la mise à jour sur le fixe, ordinateur le moins utilisé à la maison. Ayant accès à MSDN, téléchargement et gravure de Windows 8 Entreprise furent rapides et simples. Par contre sachez-le, impossible de mettre à niveau depuis Windows 7 Ultimate vers Windows 8 Entreprise, il vous faudra passer par une réinstallation complète. Windows 8 Pro, me voilà.

Pour faire simple, Windows 7 Home peut se mettre à jour vers Windows 8, Windows 7 Pro et Ultimate vers Windows 8 Pro. A savoir aussi, Microsoft ne fait pas de différence entre Windows 8 et Windows 8 Pro. Sur un DVD Windows 8 simple, vous trouverez aussi la version Pro, la différenciation ne se fait qu’après avoir entré la clef de licence.

Installation

Deux supports sont disponibles. L’ISO, via téléchargement puis gravure, et le DVD. Même s’il est possible de monter l’ISO sur une clef l’USB, le DVD restera la solution la plus répandue. Avant de démarrer l’installation, Windows vous indiquera les logiciels incompatibles et vous les fera désinstaller. Une fois le terrain bien préparé, et les sauvegardes effectuées, comptez une grosse heure pour effectuer la mise à niveau. Quelques redémarrages plus tard, nous voilà avec l’écran d’accueil classique, et déroutant, de Windows 8.

Pourquoi c’est bien

  • De manière générale, cette nouvelle mouture de Windows semble plus stable et moins gourmande. Plus « graphique » et ergonomique, elle devrait toucher un public plus large encore.
  • De nombreuses petites améliorations se cachent ici et là. L’explorateur de fichier se trouve agrémenté de nombreuses fonctionnalités qui faisaient défaut aux versions précédentes. Le bandeau, à la manière de la suite Office, organise les actions par thématique. Partage, affichage, gestion, tri, tout est à sa place. Le gestionnaire de tâches propose enfin une vue complète et détaillée, par processus. Graphiques, pourcentages, utilisation processeur, mémoire, disque, etc… La copie de fichiers propose enfin un bouton « pause/resume »… Bref, de nombreuses améliorations sont à découvrir et apprécier un peu partout.
  • La « Charm Bar », sorte de bandeau d’actions, apparaît en mettant la souris en haut à droite de l’écran. Elle propose des fonctionnalités très utilisées « Rechercher », « Partager », « Accueil », « Périphériques », « Paramètres ». Je reviendrai sur la première plus tard. « Partager » vous permettra, selon l’application ouverte, de partager via mail, message, ou autre, ce que vous voulez. « Accueil » vous ramène sur l’ »Accueil », accessible aussi via la touche Windows. Dans « Périphériques », vous retrouverez tous vos périphériques, réseau ou non. Et dans « Paramètres » se cachent entre autre le panneau de configuration et le fameux bouton « Marche/Arrêt ». Vous y reviendrez donc très souvent.
  • La fonction « Rechercher », véritable lacune dans les précédentes versions, s’alignent enfin sur les concurrents. Il vous suffira de taper un mot pour que applications, paramètres, fichiers et même recherche web sous soient proposés. Windows+F deviendra votre meilleur ami.
  • Internet Explorer 10. Le navigateur web de Microsoft revient ici, surtout pour le meilleur. Fluide, complet, il semble avoir le potentiel de rivaliser avec Firefox, Chrome et consort. Un bon point en tout cas.
  • Malgré toutes ces interfaces très colorées et graphiques, le cœur du système ne semble pas avoir changé. Panneau de configuration, outils système, configuration réseau, les fenêtres ne dérouteront pas les habitués.
  • Les applications « Métro ». Accessibles depuis le panneau d’accueil, elles sont clairement taillées pour le tactile. Ce qui ne les empêche pas d’être très utiles avec clavier et souris. Mail, Contact, Message, Calendrier mérite que l’on s’y attarde, vraiment.
  • Amateurs de réseaux sociaux, Windows 8 fera votre bonheur. Une fois vos comptes Windows Live, Gmail, Facebook, Twitter, LinkedIn, etc. configurés, vous aurez accès à tous vos services préférés.
  • Si vous êtes joueurs, sans être « hardcore gamer », le hub « Jeux » vous occupera un certain temps. Comme sur Windows Phone 7.5 et 8, le Xbox Live permettra de centraliser vos progressions. A vous les parties sur Xbox puis téléphone pour terminer sur votre ordinateur.
  • Terminons enfin par Skydrive, le service Cloud de Microsoft. Très profondément intégré, vous aurez la possibilité de tout synchroniser ou presque. Comptes, paramètres, messages, calendriers… Une bonne solution si vous êtes « sans ordinateur fixe ».
  • La navigation entre les applications est améliorée. Outre la combinaison « Alt+Tab », pointer la souris dans les coins gauche vous proposera des fenêtres miniatures de vos applications ouvertes.

Pourquoi c’est bien et pas bien

  • L’écran d’accueil, avec ces fameuses « tuiles », centralise toutes vos applications, celles fonctionnant sur le bureau, comme celles destinées à Métro (appelons-le comme cela même si ce n’est plus le nom officiel). Pièce rapportée du monde tactile, il est très facilement accessible (via la touche windows) et très coloré. Objet de toutes les critiques, il peut être très utilisé comme complètement ignoré. Attendons que certaines applications Métro tirent leur épingle du jeu. Le plus perturbant reste clairement le fait qu’il soit directement accessible par la touche Windows.
  • Les raccourcis clavier. Bien plus nombreux dans Windows 8, ils vous simplifieront la vie. Windows+F par exemple, Windows+X affiche le menu technique, Windows+C la « Charm Bar »… Mais trop de raccourcis tuent le raccourci…
  • La gestion du matériel. Windows se protège en prenant le parti pris de remplacer (tous) vos drivers par des génériques. Même si les constructeurs semblent avoir joué le jeu, ils vous faudra très certainement passé par la case « réinstallation de pilote ». A ce sujet, il est possible de recharger directement l’un des pilotes précédemment installés.
  • Le système étant encore très jeune, les éditeurs d’application n’ont pas encore tous mis à jour leurs applications. Certaines ne fonctionneront plus, ou très mal. Patience donc.
  • Le Windows Store. Proposer un écosystème applicatif centralisé est une bonne idée, une idée rentable tout du moins. Attention tout de même aux dérives, Apple et Android y sont déjà passés…

Pourquoi c’est pas bien

  • L’ »approche par le tactile », dans un souci d’harmonisation et d’homogénéisation des systèmes, de Microsoft est intéressante, mais il est clairement impossible de ne travailler qu’avec cet écran d’accueil. Le bureau classique a encore de beaux jours devant lui…
  • Vos périphériques/matériels pourront vous donner quelques sueurs froides. Parfois reconnus, parfois pas, il sera même parfois impossible de charger un pilote constructeur.
  • Au démarrage de l’ordinateur, avant le choix de la session, cet écran donnant la date et l’heure est perturbant. Il « bloque » le chargement et ne sert vraiment pas à grande chose. Nul doute cela dit que l’on pourra le supprimer.
  • Windows Media Center. Gratuit jusqu’à fin janvier, le Media Center revient sur le devant de la scène. Il regroupe de nombreuses fonctionnalités media: regarder et enregistrer la TV sur l’ordinateur, faire des diaporamas photos avec de la musique, regarder vos films, envoyer l’image de votre ordinateur sur votre TV via la Xbox ou encore gérer toutes vos photos et vidéos. Malheureusement, cela ne prend pas. Une fois encore, Microsoft semble avoir raté le coche avec son Media Center.

Et alors, je mets à jour ou pas ?

Ce qui fait la force de cette nouvelle mouture fait aussi sa « faiblesse ». Sans rompre complètement avec Windows 7, l’ajout de cette interface « Métro » semble encore trop détachée dans l’ancien bureau. Mais c’est aussi ce qui permettra son adoption chez les plus réfractaires. Tout le reste étant similaire. Seule, ou presque, la touche Windows vous rappellera que vous êtes sous Windows 8. L’intégration du social et de Skydrive, elle, devrait faire des émules.

Avr 23, 2013
admin

Google nexus 10

 

Le modèle plus petit a un écran de 7,9 pouces rétro éclairé LED  et a tout les attributs d’un Ipad classique.

Google nexus 10

Avec un écran de 263,9mm sur 177,6mm avec 8,9mm d’épaisseur, le tout pour 603g.

La Nexus 10 a été créée en partenariat avec Samsung. Elle est dotée d’un processeur ARM Cortex A15 double cœur ultra-rapide et du Wi-Fi MIMO avancé, pour une navigation jusqu’à quatre fois plus rapide qu’avec le Wi-Fi normal.

Partagez et personnalisez

Partagez votre tablette avec vos amis et vos proches, et utilisez différents espaces personnalisables. Chaque utilisateur de la Nexus 10 peut ainsi disposer de ses propres applications et de son propre espace de stockage et personnaliser son écran d’accueil, son fond d’écran et plus encore.

Multi-utilisateur

La Nexus 10 a été conçue pour répondre aux attentes de chacun. Il vous suffit d’allumer votre tablette et d’appuyer sur votre photo pour accéder à vos applications, votre écran d’accueil, votre messagerie, votre espace de stockage et vos photos.

La nouvelle fonctionnalité multi-utilisateur permet à chacun de disposer de son propre espace et d’enregistrer ses meilleurs scores de jeux sur la même tablette. En outre, grâce au mode multitâche d’Android, le passage à un autre utilisateur se fait en un clin d’œil. Plus besoin de se déconnecter et de se reconnecter sans cesse.

Les photos

La Nexus 10 vous permet d’afficher, de retoucher et de partager vos photos. L’écran ultra-haute résolution vous permet de revivre chaque moment comme si vous y étiez. Vous pouvez retoucher vos meilleurs clichés grâce aux nouveaux outils de retouche, et les partager avec vos proches en quelques gestes.

 

Participez à un chat vidéo grâce aux hangouts Google+

Grâce aux hangouts Google+, vous pouvez participer à un chat vidéo réunissant jusqu’à neuf de vos amis directement sur la Nexus 10, et profiter ainsi d’une qualité d’image exceptionnelle grâce à la caméra frontale 1,9 mégapixel et à l’écran 10 pouces. La création d’un hangout est un jeu d’enfant et vous pouvez même rejoindre un hangout en cours via vos flux de réseaux sociaux. Gardez le contact avec vos proches grâce à Google+.

Google Play

Films

Les grands succès du cinéma sont immédiatement disponibles en Full HD sur la Nexus 10. Vous n’avez plus besoin d’attendre la fin du téléchargement et de la synchronisation ni de vous soucier de l’espace de stockage. Et grâce à l’incroyable écran 16:10 haute résolution de la Nexus 10, vous regardez votre film préféré dans les meilleures conditions possibles.

Le meilleur de Google

La Nexus 10 dispose de la dernière version d’Android. En outre, elle est fournie avec des applications telles que Gmail, Google Maps, Google+, YouTube et Google Chrome.

Une recherche  avec Google Now

La Nexus 10 est également fournie avec Google Now, qui vous permet d’obtenir les informations dont vous avez besoin, au bon moment. Ainsi, elle vous indique la météo de la journée dès votre réveil, vous informe des concerts à venir de votre artiste préféré, vous envoie des rappels concernant vos réservations de vols et d’hôtels, et vous communique le score de votre équipe favorite pendant le match, et bien plus encore, le tout, automatiquement.

 

Pas loin du sans-faute

Alors, cette Nexus 10 ? Un coup de cœur, comme l’a été la Nexus 7 ? Presque. Elle pêche malheureusement sur quelques points pour être totalement indispensable : l’autonomie un peu décevante et l’absence de port micro-SD, notamment. Ceci étant dit, la tablette de Samsung et Google se place facilement parmi les meilleures 10 pouces du marché, grâce à un design de qualité, un écran bluffant et un Jelly Bean extrêmement agréable à utiliser sur ce format. À 399€ pour le modèle 16 Go, elle s’avère clairement très séduisante et confirme que Google chouchoute comme jamais la nouvelle génération de la gamme Nexus.

Sans grande surprise, la Nexus 10 s’avère être une excellente tablette 10 pouces, qui bénéficie d’un look attrayant, de très bonnes performances et d’une qualité d’affichage au top. Seules ses autonomies en retrait par rapport à la concurrence et l’absence de port micro-SD l’empêchent d’atteindre les 5 étoiles, mais elle n’est vraiment pas passée loin de la perfection

Les plus

  • Un écran splendide
  • Fluidité parfaite de l’interface
  • Prix intéressant

 Les moins

  • Autonomie un peu décevante
  • Pas d’extension mémoire
Avr 23, 2013
admin

Samsung galaxy note 2

 

Le réseau peut varier selon les pays.

L’appareil est doté d’un processeur Dual-Core cadencé à 1,4 GHz, un écran 5.3’’ WXGA (1280 x 800 pixels) (13,5 cm) Super AMOLED HD.

La plateforme utilisée est Android™ 2.3 (Gingerbread).

L’appareil photo, le principal (face arrière) : 8 Mpixels avec flash-LED, Face avant : 2 Megapixels avec Mode action, beauté, panorama, sourire

Pour la  vidéo on a le lecteur et enregistreur vidéo Full HD 1080p, l’enregistrement : 1080p à 24~30 images/s, la lecture se fait à 1080p à 30 images/s, lesCodecs : MPEG4/ H.263/ H.264/ DivX, Xvid, WMV, VC-1.

Pour l’audio on a des Codecs : MP3, AAC, AMR, WMA, WAV, FLAC, OGG, un lecteur MP3, une prise jack 3.5mm pour écouteurs, radio FM, stéréo avec système RDS

Pour le design: écran tout tactile + S-Pen (stylet intelligent)

pour la suite, connectivité: Technologie Bluetooth® v 3.0 + HS, USB 2.0 HOST, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, c, Wi-Fi Direct.

les Capteurs:Accéléromètre, boussole numérique, capteur de proximité, baromètre, capteur de lumière

La mémoire interne 16 Go + carte microSD (jusqu’à 32 Go)

Dimensions et poids: 146,85 x 82,95 x 9,65 mm, 178 g

La Batterie standard Li-ion 2500 mAh

Autres caractéristiques

Interface Samsung Touchwiz

S Mémo/ Agenda / S Choice
(Applications S-Pen dédiées)

Accès à Samsung Apps

Synchronisation de données via Samsung Kies 2.0/ Samsung Kies air

Social Hub, Readers Hub

Services mobiles Google™ : Gmail™, Google Talk™, Google Search™, YouTube™, Android Market™,
Google Maps™ avec Google Adresses™ et Google Latitude™

A-GPS

Certaines spécifications peuvent varier en fonction de la version logicielle

 

 

Pages :12»